Sports

Les notes des maillots de Ligue 1 / France / Ligue 1 / SOFOOT.com

Les notes des maillots de Ligue 1 / France / Ligue 1 / SOFOOT.com
Written by admin or

C’est reparti pour une nouvelle saison de Ligue 1 et son lot de belles surprises. En attendant les premiers enseignements, revue d’effectif des maillots domiciles des écuries françaises, avec du beau, du moins beau, voire du carrément laid. Et un leader incontesté : le FC Lorient.

AC Ajaccio

Note de la rédaction

EA Sports

Donner une note

C’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes. Aucune prise de risque du côté de l’Île de Beauté, avec une recette éculée qui a fait ses preuves. Du déjà-vu qui fait le job, sans transcender, comme chaque nouvel opus de Fifa.

Angers

Donner une note

Pas sympa de profiter de l’absence des Girondins pour leur voler leur précieux scapulaire, même s’il faut bien avouer qu’il y est mieux exposé que dans son pays d’origine. La Joconde.

Auxerre

Donner une note

Pas de fantaisie, aucune innovation et un rendu simple, qui fait le travail sans faire sauter au plafond : une nouvelle Twingo.

Brest

Donner une note

Les années passent, et il ne bouge pas d’un poil, ou presque, sans que l’on sache si c’est une bonne chose ou pas. Elizabrest II.

Clermont

Donner une note

« De l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace » , disait Danton. Oui, mais ça marche moins avec « des sponsors, encore des sponsors, toujours des sponsors » .

Lens

Donner une note

Un stade mythique, un public magique, un entraîneur novateur et un jeu flamboyant : il fallait bien que le RC Lens finisse par avoir un défaut.

Lille

Donner une note

Et une victoire écrasante dans le derby.

Lorient

Donner une note

Enfin une bonne raison autre qu’Enzo Le Fée de suivre les Merlus.

Lyon

Donner une note

Il n’y a pas que dans le vestiaire lyonnais que l’ADN du club est de retour. Et même si ça un goût de déjà-vu, ça fait du bien.

Marseille

Donner une note

La dernière fois que l’OM a ressorti un maillot blanc avec des touches de bleu marine, c’était sous tonton Marcelo. Bravo pour la quatrième place.

Monaco

Donner une note

Comme tous les ans, l’ASM fait dans l’élégance sans le bling-bling. Et comme tous les ans, Charles Leclerc ne gagnera pas le GP dans les rues de la Principauté.

Montpellier

Donner une note

Louis Nicollin est un grand homme qui a fait beaucoup pour sa ville et son club. Mais le choix des couleurs, Loulou…

Nantes

Donner une note

Un retour aux sources via un compromis qui arrangeait tout le monde : ça partait bien puis tout a été gâché à cause d’un excès de rouge qui n’a rien à faire là. Un repas de famille avec du poisson au menu.

Nice

Donner une note

Comme quoi on peut être richissime et avoir bon goût.

Paris S-G

Donner une note

Comme quoi on peut être richissime et avoir mauvais goût.

Reims

Donner une note

Respect du design historique, sobriété teintée d’élégance, avec une touche d’originalité au col : beaux comme des camions, les Rémois auraient frôlé la perfection avec deux sponsors de moins. Mais difficile d’enlever le nom du patron du maillot.

Rennes

Donner une note

Une bande verticale qui s’arrête au téton et quelques hermines bretonnes en fond, sérieux ? On imagine que Puma a passé du temps sur le maillot lensois, mais ce n’était pas une raison de ne pas finir celui des Rennais.

Strasbourg

Donner une note

Deutsche sobrietät.

Toulouse FC

Donner une note

On ne comprend toujours pas pourquoi le club de la ville rose joue en violet, mais cette année, c’est un oui. Sûrement encore un coup de la data.

ESTAC Troyes

Note de la rédaction

Ligue 2 BKT

Donner une note

Aucun effort de la part de l’équipementier qui a accompagné l’ASSE en Ligue 2, avec en plus de cela l’ex-sponsor qui a passé sa saison à vanner les Girondins avant de les lâcher en plein exercice : ça sent le roussi pour le club aux andouillettes.

Par Adrien Hémard-Dohain


#Les #notes #des #maillots #Ligue #France #Ligue #SOFOOTcom

About the author

admin or

Leave a Comment