Sports

les coulisses du départ de Fernando Alonso qui choque l’écurie Alpine

les coulisses du départ de Fernando Alonso qui choque l'écurie Alpine
Written by admin or

Le double champion du monde de Formule 1, Fernando Alonso va s’engager avec l’écurie Aston Martin à la fin de la saison. Un départ discrètement préparé par l’Espagnol… loin des regards d’Alpine.

Personne ne s’y attendait et encore moins l’écurie Alpine, Fernando Alonso a annoncé lundi matin son départ de la famille Renault. Le pilote espagnol roulera pour Aston Martin la saison prochaine, prenant ainsi le baquet laissé vacant par Sebastian Vettel. Une décision qui a laissé le patron de l’écurie française Otmar Szafnauer sous le choc.

À VOIR AUSSI – «Ouvrons grand les Jeux»: découvrez la «bande-annonce» et le slogan des JO 2024

Le traumatisme total chez Alpine

Le directeur de l’équipe Otmar Szafnauer pensait ce week-end que son écurie basée à Enstone, Angleterre était sur le point de signer un nouveau contrat avec Fernando Alonso alors que les protagonistes approchaient d’un accord sur les dernières négociations.

«Évidemment, quand on est dans le paddock, il y a toutes sortes de rumeurs, et j’avais entendu dire qu’Aston était intéressé. Il y a probablement eu des discussions informelles. Mais j’étais convaincu que, malgré ces discussions, nous étions très proches d’un accord», a alors affirmé Szafnauer dans un entretien à Autosport.

Szafnauer a déclaré qu’Alpine et Alonso avaient pratiquement convenu d’une prolongation de contrat de deux saisons, ce qui garantissait à l’Espagnol un baquet pour 2023 avec ensuite une option pour 2024.

Par ailleurs, le Roumano-américain de 57 ans a également confirmé que l’écurie Alpine avait appris le départ de Fernando Alonso lundi matin sur les réseaux sociaux, via le communiqué de presse officiel publié par Aston Martin.

Un faux démenti de Fernando Alonso

Inquiet par les dernières rumeurs, Otmar Szafnauer a appelé le pilote espagnol dimanche soir après le Grand Prix d’Hongrie pour faire un point sur son avenir. Une courte discussion entre les deux hommes durant laquelle Alonso aurait conclu en ces termes «ne t’inquiète pas, je n’ai signé avec personne d’autre».

«Je lui ai posé la question dimanche soir et il m’a démenti toutes négociations ou signatures avec une autre écurie. Et puis, avant qu’il ne parte, j’ai confirmé avec lui que nous allions bientôt le prolonger. Donc je suis en effet très surpris par cette annonce», précise Szafnauer.

Selon les informations d’Autosport, le contrat de Fernando Alonso avec Aston Martin aurait été signé la veille de ce coup de téléphone. L’Espagnol s’est officiellement engagé avec l’écurie britannique le samedi soir après les qualifications sur le circuit de Hungaroring.

Alonso claque la porte à Alpine LISA LEUTNER / REUTERS

Une annonce au timing étrange

Et si Fernando Alonso avait volontairement fusillé les projets d’Alpine ? Le timing de son annonce laisse présager d’une vengeance signée par le Taureau des Asturies. Le contrat d’Oscar Piastri avec Alpine, pépite de l’académie Renault et pilote essayiste cette saison, expirait le 31 juillet 2022, soit la veille de l’annonce faite par Aston Martin.

L’écurie Alpine avait pratiquement convenu d’une prolongation de contrat de deux saisons avec Fernando Alonso, ce qui lui garantissait un baquet pour 2023 avec une option pour l’année suivante. Néanmoins, l’Espagnol n’aurait pas apprécié que sa place soit discutée et inquiétée par le développement du jeune Piastri.

Aston Martin rodait depuis plusieurs semaines

D’après les informations d’AMuS, les négociations entre Fernando Alonso et Aston Martin ont été entamées il y a déjà de nombreuses semaines dans l’éventualité où Sebastian Vettel quittait l’écurie.

Le propriétaire canadien Lawrence Stroll aurait fait pression sur le pilote allemand afin qu’il puisse prendre sa décision rapidement, par peur que le deal avec Alonso ne soit révélé et ainsi, qu’il tombe à l’eau. Le départ de Vettel a été annoncé jeudi et la signature d’Alonso actée le samedi.


À VOIR AUSSI – Quand les joueurs du PSG s’essayent au judo avec Teddy Riner au Japon

#les #coulisses #départ #Fernando #Alonso #qui #choque #lécurie #Alpine

About the author

admin or

Leave a Comment