Sports

Formule 1 | Alpine F1 a appris le départ d’Alonso avec l’annonce d’Aston Martin

Formule 1 | Alpine F1 a appris le départ d'Alonso avec l'annonce d'Aston Martin
Written by admin or

L’annonce de l’arrivée de Fernando Alonso chez Aston Martin F1 hier a surpris le monde de la Formule 1. La surprise s’est même étendue jusqu’à son actuelle équipe, puisque son directeur, Otmar Szafnauer, révèle l’avoir appris au moment où sa future équipe l’a annoncé.

Il semble donc que la décision d’Alonso ait été rapide et unilatérale, Szafnauer n’ayant pas pensé que son pilote était sur le départ. En effet, le Roumain pensait, au moment de quitter le paddock dimanche en Hongrie, que les deux hommes pourraient s’entendre sur une prolongation de contrat.

Finalement, Alonso a cédé aux sirènes de Lawrence Stroll, sans avoir visiblement pris le temps de prévenir son actuel employeur. La question est de savoir si Aston Martin a anticipé l’annonce, ou si l’Espagnol n’avait vraiment pas la volonté de prévenir Alpine.

“C’est la première confirmation que j’ai eue” a déclaré il y a quelques minutes Szafnauer au sujet du communiqué de presse d’Aston Martin.

“Évidemment, quand on est dans le paddock, il y a toutes sortes de rumeurs. J’avais entendu la rumeur qu’Aston était intéressé. Il y avait probablement des discussions. Il y a eu d’autres indications que des discussions ont eu lieu, comme sortir du même motorhome au même moment, ce genre de choses, que j’ai vues. Mais j’étais convaincu que même avec les discussions, nous étions très proches.”

Szafnauer n’a pas pu parler avec son pilote.

“Je ne lui ai pas parlé, car il est sur un bateau, je pense, quelque part dans les îles grecques. J’ai pris le temps ce matin de m’adresser au personnel ici à Enstone. Et la deuxième chose que je fais, c’est de vous parler. Et hier, j’ai répondu à un tas d’appels d’autres pilotes potentiels.”

“Il m’a dit : ’je n’ai signé avec personne’”

Szafnauer confirme que dimanche soir, Alonso lui a affirmé ne pas avoir signé avec une autre équipe : “Je lui ai posé la question et il m’a répondu ’non, non, non, je n’ai rien signé’. Donc, j’ai été un peu surpris.”

L’ancien directeur d’Aston Martin ajoute qu’il ne s’attendait donc pas à une telle issue, et même qu’il était “très confiant que Fernando continuerait avec nous car nous étions très proches de finaliser l’accord”.

“Il n’y avait que quelques points mineurs en suspens, comme je l’avais dit pendant le week-end et encore dimanche soir. Il m’a dit que son avocat nous recontacterait. Et je croyais que c’était le cas.”

“Avant qu’il ne parte, j’ai confirmé avec lui que nous allions signer bientôt, et il a dit ’ne vous inquiétez pas, je n’ai signé avec personne d’autre, nous continuerons cela dans les prochains jours’. Et puis le lendemain matin, j’ai vu le communiqué d’Aston Martin.”

“Nous étions très, très proches de signer. Nous avions ce que je pensais être un contrat équitable des deux côtés et Fernando aussi. On dirait qu’il a décidé de faire autre chose par la suite.”

Quel était le contrat proposé à Alonso

Szafnauer dément qu’Alpine F1 ne voulait proposer qu’un an de contrat à Alonso, en attendant Piastri.

“Nous avons proposé un accord un an plus un an en option. Et on a dit à Fernando que si l’année prochaine à cette époque, il est au même niveau, bien sûr, on continuerait avec lui. Cela aurait pu continuer. Mais je pense qu’il voulait plus de certitude indépendamment de la performance… avec trois ans chez Aston Martin. Mais encore une fois, je n’en sais rien, il ne s’est pas expliqué avec nous.”

“C’était l’essentiel d’aller sur un contrat un plus un par opposition à deux plus un ou trois plus un ou trois ans.”

“Il arrive un moment où quelque chose se passe physiologiquement et vous n’avez plus les mêmes capacités que lorsque vous étiez plus jeune. C’est arrivé à Michael Schumacher à 42 ans – il n’était pas le même pilote qu’à 32 ans qu’à 35 ans. Cela arrive au cricket, qui est un sport beaucoup moins physique. Et cela arrive aussi aux pilotes de course.”

“Nous étions donc en faveur de ’oui, si tu restes à un niveau élevé, nous te garderons’. Mais allons-y un an à la fois.”

Szafnauer admet qu’il a échangé des SMS avec Alonso depuis. Il est convaincu que la relation entre le pilote et l’équipe serait suffisamment forte pour produire de bons résultats pour le reste de la saison.

“Je n’ai absolument aucune inquiétude pour le reste de la saison. Nos objectifs sont clairs. Nous voulons terminer au moins quatrième chez les constructeurs. Fernando en est également conscient.Je lui ai envoyé un texto. Je vais l’appeler. C’est un compétiteur et un professionnel et une fois qu’il a mis le casque, il veut gagner. Il ne pense à rien d’autre dans la voiture que de finir le plus haut possible.”

Szafnauer ajoute qu’il était “confiant de surpasser ce moment avec l’équipe et Fernando afin de finir ensemble”.

Voilà qui promet tout de même une ambiance glaciale aux retours des vacances à Spa !


#Formule #Alpine #appris #départ #dAlonso #avec #lannonce #dAston #Martin

About the author

admin or

Leave a Comment