technologies

Ce n’était pas prévu, mais le James Webb a repéré sa première supernova

Ce n'était pas prévu, mais le James Webb a repéré sa première supernova
Written by admin or

Un “photobomb” inattendu qui pourrait bien offrir de nouveaux sujets d’étude à la star des télescopes.

Des astronomes ont récemment fait une découverte intrigante en passant en revue une série de nouveaux clichés produits par le James Webb Space Telescope ; ils ont repéré un objet étonnamment brillant dans une portion de ciel où le vénérable Hubble n’avait pourtant rien vu. Et si les pronostics des chercheurs sont exacts, il pourrait s’agir d’une supernova ; cela serait un petit événement en soi, puisque le JWST n’a pas été conçu pour les observer.

C’est en tout cas l’avis de Mike Engesser, un astronome américain du Space Telescope Science Institute interviewé par Inverse; il semble relativement sûr de son fait, même s’il concède volontiers qu’une petite part d’incertitude demeure. « Il nous faudrait plus de temps et de donnée, mais celles que nous avons correspondent en tout cas à une supernova, donc c’est un très bon candidat », affirme-t-il.

Les supernovas, des objets difficiles à étudier

Si cette observation enthousiasme tant l’équipe, c’est que ces événements sont particulièrement difficiles à prendre sur le fait. Il en existe différents types, mais très vulgairement, les supernovas sont des phénomènes cataclysmiques qui accompagnent la fin de vie d’une étoile.

Elles sont associées à des flashs lumineux d’une intensité phénoménale qui peuvent permettre de les repérer… à condition de regarder au bon endroit au bon moment. Et dès qu’on intègre ces facteurs à l’équation, tout devient beaucoup plus compliqué.

Une image de la même portion de ciel prise par Hubble. La fameuse supernova est ici indiscernable. © STScI via Inverse

Le temps d’observation des télescopes a une grande valeur, et les astronomes ne peuvent donc pas se permettre de scruter une vieille étoile en permanence dans l’espoir qu’elle vole en éclats ; pour les observer, il faut croiser les doigts pour qu’un événement de ce genre vienne « photobomber » une autre observation.

Or, l’augmentation brutale de la luminosité ne dure que quelques jours ; passé ce délai, cette dernière diminue progressivement pendant quelques mois, ce qui rend les observations de moins en moins intéressantes ; La fenêtre d’observation optimale est donc ridiculement étroite, sachant qu’une étoile peut aisément vivre plusieurs dizaines de millions d’années.

Et il y a encore un élément qui, selon les chercheurs, aurait dû rendre cette observation particulièrement improbable dans le cas du Webb. Rappelons qu’il traque des objets extrêmement éloignés ; après tout, son objectif est de remonter aux origines de notre univers. Par définition, il scrute donc une toute petite portion de la voûte céleste. Cela correspond à la surface du ciel qui vous serait cachée si vous teniez un grain de sable à bout de bras !

Le JWST, futur chasseur de supernova ?

On comprend aisément pourquoi les chercheurs ne s’attendaient pas à y débusquer des supernovas. Mais cette observation change la donne ; selon Engesser, si le JWST a pu capter cet événement, il n’y a aucune raison qu’il ne puisse pas en trouver dans des tas d’autres clichés ! « Nous pourrions avoir de très bonnes chances de détecter des supernovas tout le temps », se réjouit-il.

Il s’agirait en tout cas d’un progrès aussi conséquent qu’inattendu; il existe aujourd’hui des cohortes d’astronomes qui passent le plus clair de leur temps à chasser ces phénomènes, et on peut imaginer qu’ils se frottent déjà les mains.

Ces phénomènes regorgent en effet d’indices sur le cycle de vie des étoiles et leur rôle dans la dynamique globale du cosmos ; les chercheurs s’attendent même à ce que les supernovas les plus anciennes, jamais observées à ce jour, contiennent des éléments intéressants sur les prémices de l’univers et les toutes premières générations d’étoiles.

Si le JWST permet effectivement d’en repérer, il s’agira assurément d’une ressource formidable pour les spécialistes. Décidément, le JWST n’en finit plus de repousser les limites de l’astronomie !

#nétait #pas #prévu #mais #James #Webb #repéré #première #supernova

About the author

admin or

Leave a Comment