Sports

Clermont Foot : Ahmet Schaefer – Jérôme Champagne, les raisons du divorce

Clermont Foot : Ahmet Schaefer - Jérôme Champagne, les raisons du divorce
Written by admin or

Ces deux-là se sont tant aimés. C’est en tout cas l’image qu’ils renvoyaient au et en public. Schaefer-Champagne, Champagne-Schaefer. Communion, sourires et complicité. L’un dirigeait le club de loin, depuis la Suisse, mais ne ratait jamais une occasion de montrer son emballement souvent communicatif, notamment via les réseaux sociaux. L’autre, bras armé du boss et dûment assermenté « conseiller du président » était depuis trois ans la figure de proue opérationnelle (avec le discret Yannick Flavien) d’un projet que l’un et l’autre portaient à l’unisson. On n’aurait pas glissé un brin de pelouse entre les deux.

Mais cela, c’était avant. La façade vient d’exploser et les deux parties se sont déchirées la semaine passée. Vu à la reprise de l’entraînement le 29 juin, on s’étonnait en effet depuis de l’absence prolongée de Jérôme Champagne, habituellement prompt à suivre l’équipe au plus près. Un retrait qui était apparu encore plus suspect à Aurillac samedi lors du dernier match de préparation face à Toulouse.

En marge d’autres sujets de crispations entre les deux parties, le départ houleux du défenseur Hountondji à Angers semble avoir été le point de rupture. Le président Schaefer dit « avoir respecté la parole donnée au joueur de le laisser partir en 2022 » après lui avoir demandé de rester la saison passée après la montée. Là-dessus, les deux hommes semblent plutôt d’accord, mais pour Champagne, « ce bon de sortie valait pour une offre intéressante. Pas pour aller chez un concurrent au maintien ».

5 % des actions ?

C’est à ce moment que Champagne dit avoir compris que « la direction collégiale et originale » qui prévalait jusque-là avait « volé en éclats. Il prend désormais les décisions seul, c’est devenu un système vertical ». Le communiqué du club, siglé Champagne, fera office de casus belli. De son côté, sans nier « le côté douloureux de toute séparation », Ahmet Schaefer a préféré en préambule saluer le travail de feu son acolyte : « Il a fait un énorme boulot ces trois dernières années. Je veux garder les meilleurs moments et les émotions vécues. Dans chaque ménage, quand il y a séparation, ce n’est jamais facile », a juste lâché le patron.

« Je ne quitte pas le club, j’en suis chassé »

Jérôme Champagne (Ex-conseiller d’Ahmet Schaefer)

NL {“path”:”mini-inscription”,”id”:”MT_Sports_Clermont_Foot”,”accessCode”:”14167590″,”allowGCS”:”true”,”bodyClass”:”ripo_generic”,”contextLevel”:”KEEP_ALL”,”filterMotsCles”:”1|10|11|18|19|17123″,”gabarit”:”generic”,”hasEssentiel”:”true”,”idArticle”:”4167590″,”idArticlesList”:”4167590″,”idDepartement”:”282″,”idZone”:”30603″,”motsCles”:”1|10|11|18|19|17123″,”premium”:”true”,”pubs”:”banniere_haute|article”,”site”:”MT”,”sousDomaine”:”www”,”urlTitle”:”clermont-foot-ahmet-schaefer-jerome-champagne-les-raisons-du-divorce”}

Pas sûr que ce coup de chapeau suffise à calmer le désormais ex-conseiller du président qui a la dent dure. Il en oublie même le ton toujours posé que prenait immanquablement ce diplomate de formation à chaque prise de parole : « Je ne quitte pas le Clermont Foot qui aura été la plus belle aventure de ma vie, devant même la diplomatie, l’aventure de la Coupe du monde 1998, ou encore la FIFA. Non, je ne quitte pas le club, j’en suis chassé ! C’est invraisemblable ».

Pas de discussion entre Lucas Da Cunha (Nice) et le Clermont Foot

Si l’affaire Hountondji a pu apparaître comme la dernière friction scellant la cassure entre les deux hommes, le différend financier n’est évidemment jamais loin et apparaît comme le nœud gordien de l’affaire. Jérôme Champagne répète à l’envi que le président lui avait promis au départ de leur aventure commune « de (nous) verser 5 % des actions à moi et à Yannick (Flavien, autre conseiller majeur du club). C’est une promesse non tenue. Je sais que je ne verrai jamais cet argent ». À l’écouter, on devine aussi que les divergences ne datent pas d’hier. « Ce que je dis me vaudra peut-être un procès en diffamation, mais on a (comprendre avec Flavien) tout fait pour cacher certaines vérités. Il n’était pas présent. Souvent, on nous demandait : “Mais où est le président ?” ».

Et Champagne de citer encore en exemple des désaccords profonds sur le dossier raté du rachat du club danois de Vendsyssel FF, revendu très vite avec des pertes à l’appui. Le dirigeant en disgrâce accuse aussi son ancien boss « d’avoir voulu démanteler la filière française de recrutement du club. On s’y est opposé, surtout quand on sait la qualité du travail réalisé depuis des années par Philippe Vaugeois et ses équipes ».

Contacté à son tour, Yannick Flavien n’a pu être joint. Mais de source sûre et proche du club, il s’inscrit dans le projet mené actuellement par Ahmet Schaefer et reste donc amarré au club. De son côté, Ahmet Schaefer n’a pas voulu en rajouter, estimant « que des choses ne convenaient plus à Jérôme mais que le club est au-dessus de tout ».

« Je veux retenir nos bons moments. Jérôme Champagne a énormément travaillé pour ce club »

Ahmet Schaefer (Président du Clermont Foot)

Refusant « d’entrer dans les détails » et rejetant toute idée de déballage « sur la place publique », le patron de Core Sports Capital, la holding qui chapeaute le Clermont Foot et le club autrichien de Lustenau, n’ira pas plus loin. Mais alors que Champagne, au-delà de sa présence tout au long des 38 journées de L1 la saison passée, était un interlocuteur majeur localement, notamment auprès des institutions et des politiques, le Zurichois n’a pas fermé la porte « à un possible recrutement ».

C’est là la première crise majeure du club depuis son rachat en mars 2019, et ce à une semaine de la reprise du championnat.

Valéry Lefort

#Clermont #Foot #Ahmet #Schaefer #Jérôme #Champagne #les #raisons #divorce

About the author

admin or

Leave a Comment